Arrivée sur le territoire de l’eau adoucie

    Arrivée sur le territoire de l’eau adoucie

    Sur l’usine d’eau potable de Louveciennes, les premiers essais de mise en service des nouveaux ouvrages ont débuté fin décembre et se sont poursuivis durant tout le mois de janvier. Les derniers essais entrepris fin janvier se sont révélés positifs et l’opérateur, la SEOP, a œuvré pour une distribution d’une eau moins calcaire durant tout le mois de février.

    Pour mémoire, la dureté de l’eau en Île-de-France provient de la nature des couches géologiques du bassin parisien : le calcaire est l’un des constituants principaux. Même si le calcaire n’a pas d’impact sur la santé, il cause de nombreux désagréments pour les usages domestiques : vieillissement prématuré des appareils électroménagers, surconsommations énergétiques, assèchement de la peau, traces et dépôts de tartre… Sa présence en excès cause des dépenses qui atteignent en moyenne 150 euros par an pour un foyer (achat de produits ménagers, surconsommation d’énergie, etc.).

    La solution de décarbonatation collective mise en œuvre permet alors d’apporter une eau adoucie à l’ensemble des habitants. A l’heure où nous bouclons ce numéro, l’eau devrait d’ores et déjà être adoucie dans nos foyers.

    Toutes les personnes concernées doivent désormais procéder à des réglages de leur adoucisseur d’eau si elles en possèdent un et de leurs appareils électroménagers (lave-linge, lave-vaisselle…).

    Vous avez des questions ? Vous pouvez joindre une équipe composée de conseillers spécialisés au 01 76 38 00 56. Cette équipe est disponible du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h (appel non surtaxé, coût d’une communication locale).

    Retrouvez plus d’informations encore sur www.etaso.fr ou www.seop.fr