La moisson bat son plein !

    La moisson bat son plein !

    Ces deux ou trois semaines de l’année représentent pour les agriculteurs l’aboutissement d’une année de travail. En effet, ces graines récoltées ont été semées en automne dernier !

    Elle est donc décisive et selon son résultat, elle déterminera le revenu financier des exploitants pour l’année.

    La moisson, c’est un temps fort pour les fermes du territoire qui consiste à récolter le grain quand il est arrivé à maturité. C’est aussi un moment privilégié et intense souvent partagé avec les proches et qui illustre les valeurs de solidarité, de convivialité et d’authenticité chères au monde agricole.

    La moisson n’est possible que lorsque plusieurs conditions sont réunies : un taux d’humidité faible, une paille sèche et un grain mûr.

    Quand ces facteurs sont au rendez-vous, les agriculteurs récoltent aussi vite que possible de crainte que la pluie, le vent ou l’orage n’arrivent, risquant de compromettre la récolte, en altérant la qualité ou la quantité.

    Cette activité peut engendrer de la poussière, du bruit également à des heures parfois décalées, des ralentissements sur les routes également lorsque circulent les convois agricoles.

    Mais pour fournir une baguette dorée et croustillante, des bonnes pâtes, de l’aliment pour les volailles ou encore de la bière de qualité, les agriculteurs doivent récolter leurs céréales avec bon sens.

    Au cours de la moisson, certains agriculteurs assemblent la paille (tige du blé) en andains, avant de les presser en ballots pour constituer la litière des animaux.

    Crédit photo : Ferme de Pontaly

     

     

    Commencement des moissons      (vidéo du 8 juillet)