Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS)

    Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS)

    Les centres communaux d’action sociale (CCAS) aident et soutiennent les plus défavorisés dans un contexte plus large d’interventions de développement social local. Ils sont devenus un outil politique incontournable de l’action sociale locale et sont un moyen privilégié par lequel la solidarité publique, nationale et locale, peut réellement s’exercer.

    Le CCAS de Bailly est présidé de plein droit par le maire de la commune, M. Claude JAMATI. Mme Noelie MARTIN, Adjointe au Maire « Solidarité, Séniors et Patrimoine » est la vice-présidente du CCAS. De manière plus large, le conseil d’administration est constitué d’élus locaux désignés par le conseil municipal et de personnes compétentes dans le domaine de l’action sociale.

     

    Le CCAS de Bailly est animé par Mme Corinne CLAIRET qui est à votre disposition pour vous renseigner et vous orienter par téléphone (01.30.80.07.56) ou encore dans ses locaux, implantés en mairie et accessibles du lundi au vendredi (8h30/12h – 14h/17h).

     


    Quels sont les domaines d’intervention du CCAS de Bailly ?

    Ses principaux domaines de compétences et d’intervention, sont :

    • L’action sociale,
    • Le logement,
    • Les personnes âgées,
    • Les personnes handicapées.

     


    Comment le CCAS de Bailly peut-il vous accompagner ?

    Les compétences et missions du CCAS sont définies par des articles réglementaires du Code de l’Action Sociale et des Familles. Selon les articles règlementaires, les attributions du CCAS sont nombreuses.

    Le CCAS propose un ensemble de prestations pour remédier aux situations de précarité ou de difficulté sociale touchant notamment les familles, les personnes âgées, les personnes sans emploi et les personnes en situation de handicap.

    Le CCAS peut intervenir sous forme de prestations, de prêts ou de dons.

    Le CCAS accompagne l’instruction des demandes d’aide sociale dans les conditions fixées par voie règlementaire, en partenariat les travailleurs sociaux.

    Le CCAS transmet les demandes dont l’instruction incombe à une autre autorité. L’établissement du dossier et sa transmission constituent une obligation, indépendamment de l’appréciation du bien-fondé de la demande (demande de logement aidé…)

    Le CCAS est amené à apporter des aides mais il a, avant tout, pour but d’accompagner les personnes dans l’accès aux droits sociaux et de guider vers les bons interlocuteurs. Il travaille ainsi à l’accompagnement et au suivi des personnes en difficulté en lien direct avec A. COUSIN (assistante sociale du Grand Versailles) et les travailleurs sociaux (N. VALLEUR et C. DERRIEN) de la coordination de gérontologie Intercommunale sur le territoire Est.

     


    Comment soutenir le CCAS ?

    Si les modalités d’un CCAS sont définies par le Code de l’action sociale et des familles, et ses actions relèvent d’une codification, chaque citoyen peut néanmoins être un acteur de la solidarité (signalement et inscription en mairie des personnes isolées, Alerte canicule…).

     

    Sur le même sujet