Les compteurs dits « verts »

Vous ne récupérez pas encore l’eau de pluie mais arrosez votre jardin avec de l’eau du robinet ? Cela vous revient cher ? Demandez à votre distributeur un « compteur vert » pour l’eau du jardin. Le principe ? Vous ne payez pas l’assainissement des eaux utilisées pour arroser et divisez votre facture d’eau !


🚰 Le Principe des Compteurs Verts

Compteur 1: Votre Compteur Traditionnel
  • Fonction: Comptabilise votre consommation d’eau courante.
  • Usage: Destinée à devenir des « eaux usées » (« grises » et « vannes »).
  • Facturation: Vous payez l’assainissement de cette eau en plus de la consommation pure.
Compteur 2: Le Compteur Vert
  • Fonction: Indépendant de votre compteur d’eau traditionnel.
  • Usage: Comptabilise l’eau utilisée pour des usages « ne rejetant pas d’eau usées » (ex. arrosage).
  • Facturation: L’eau n’est pas comptée pour l’assainissement.

💧 L’Eau Moins Chère avec les Compteurs Verts !

Avec ce système de compteurs verts, vous payez moins cher l’eau du robinet que vous utilisez pour l’arrosage du jardin et autres usages « propres ». Pourquoi ? Car pour l’eau, c’est l’assainissement et non pas l’acheminement qui coûte le plus cher. Le compteur vert vous permet donc de diviser la facture de cette eau par 2, 3 ou 4 !


📊 Rentabilité du Compteur Vert

Ce compteur vert n’est pas gratuit toutefois : vous devrez payer un abonnement pour la location et l’entretien du compteur. Le coût de cet abonnement peut varier selon les communes. L’investissement reste toutefois rentable si vous avez un grand jardin bio !


📞 À Qui S’Adresser ?

Ce dispositif de deuxième compteur n’est pas disponible partout.

Un seul moyen pour savoir si vous pouvez avoir accès à ces compteurs verts, ainsi que pour connaître le coût de leur location/entretien :

contactez votre distributeur d’eau et/ou votre mairie.