Les pesticides interdits dans les jardins depuis le 1er janvier 2019

    Les pesticides interdits dans les jardins depuis le 1er janvier 2019

    Après les collectivités locales, c’est au tour des particuliers de ne plus pouvoir utiliser de produits pesticides du type glyphosate. L’interdiction entre en vigueur le 1er janvier 2019, en application de la loi Labbé.

    Dès le 1er janvier 2019, la commercialisation et la détention de pesticides à usage non professionnel, c’est-à-dire pour les jardins de particuliers, seront interdites.

    Des solutions alternatives
    Pour le désherbage de vos plantations et cultures, utilisez un désherbage manuel ou thermique (eau bouillante, appareils à gaz…).
    De nombreux animaux permettent également de lutter naturellement contre les insectes, pucerons… Ces espèces sont pourtant souvent chassées des jardins alors qu’elles rendent plus de services qu’elles ne provoquent de dommages aux plantations. Nous pouvons citer par exemple les oiseaux (bon nombre sont insectivores), les abeilles (pollinisation), les vers de terre, les coccinelles, les hérissons, les crapauds….
    Pour lutter contre les espèces que vous jugez indésirables, tout un panel de méthodes existe comme les filets de protection, les pièges à escargots, les cendres pour les limaces, l’huile de paraffine pour les insectes…

    Pour vous débarrasser de vos produits phytosanitaires
    Rendez-vous dans l’une des permanences de l’Agglomération pour les déchets toxiques ou dans une déchèterie ou un éco-point de l’Agglomération.