Cimetière communal

Cimetière communal

Le cimetière communal est situé rue de Noisy, il est ouvert à tous dans le respect dû à ce lieu de mémoire. En conséquence, les visiteurs doivent respecter les monuments comme les végétaux et l’accès est interdit aux animaux, même tenus en laisse.

 Les visiteurs doivent respecter les monuments, les végétaux etc…

L’accès est interdit aux animaux, même tenus en laisse.

Les professionnels doivent s’adresser au service état civil de la mairie pour toutes demandes de travaux ou d’inhumation. Munis de cette autorisation ils peuvent circuler dans les allées avec leurs véhicules appropriés.

L’inhumation dans le cimetière communal peut se faire à l’appui de la réglementation en vigueur :

  • Etre résidant à Bailly, quel que soit le lieu du décès,
  • Etre décédé à Bailly, même si le défunt résidait ailleurs,
  • Disposer d’une concession de famille dans le cimetière,
  • Etre une personne indigente ou sans ressources suffisantes.

Les concessions peuvent être :

  • familiales (conjoint, enfants, ascendants, descendants, collatéraux, tantes, oncles, etc.),
  • collectives (personnes désignées sur l’acte de concession),

L’achat d’une concession par anticipation n’est pas autorisé.

Tarifs :

Concessions funéraires :
 Durée  Coût
 15 ans  228 €
 30 ans  455 €
 50 ans  757 €

 

Cases de colombarium :
 Durée  Coût
 15 ans  412 €
 30 ans  812 €
 50 ans  1353 €

Les concessions perpétuelles n’existent plus.

Renouvellement d’une concession ou d’une case de columbarium

A faire au plus tard dans les deux ans qui suivent l’échéance. Le titulaire de la concession doit s’adresser au service état civil pour connaître les conditions de renouvellement. Si le titulaire est décédé, c’est aux ayant-droits de faire la démarche. Passé ce délai, si la concession n’est pas renouvelée la commune est en droit de la reprendre.


Jardin du souvenir

Ce lieu permet la dispersion des cendres des défunts. Une autorisation de dispersion des cendres doit être adressée au service cimetière de la commune. Un certificat de crémation sera obligatoirement nécessaire.

Les noms des défunts dont les cendres ont été dispersées sont inscrits sur une plaque en marbre.