Vers un retour des enfants à l’école …

    Vers un retour des enfants à l’école …

    Le Président de la République a annoncé dimanche 14 juin le retour obligatoire de tous les enfants à l’école le 22 juin. Les consignes sanitaires ont été allégées. La commune a mis à profit le peu de temps disponible pour préparer le retour de tous les enfants à l’école dans les meilleurs conditions.

    Le 22 juin, nous accueillons 179 enfants de l’école élémentaire La Pépinière (contre 203 au total) et 97 enfants de l’école maternelle Pasteur (contre 121 au total).

    La commune se mobilise auprès de l’équipe enseignante et a donc choisi de poursuivre les activités 2S2C (Santé-Sport-culture-Civisme) au-delà du 22 juin. L’étude en élémentaire n’étant pas maintenue par les enseignants jusqu’à la fin de l’année scolaire, la commune propose aux parents la possibilité d’inscrire leur enfant de 16h15 à 17h45 à l’accueil de loisirs.

    De la même manière, la commune est disposée à mobiliser son personnel d’animation, comme l’Education Nationale est prête à mobiliser du personnel, sur un dispositif dit de « vacances apprenantes » la 1ère semaine des vacances d’été et sa dernière semaine. Tout sera mis en œuvre pour faire en sorte que la commune joue son rôle vis-à-vis des familles concernant leurs enfants pendant la période estivale.

    Pour mémoire : les différentes rentrées successives dans les écoles depuis le confinement :

    Conformément aux directives nationales, la commune a mis en œuvre la réouverture progressive de ses écoles depuis le 12 mai 2020. Cette reprise devait se faire dans le respect des prescriptions sanitaires émises par les autorités.

    Les modalités de réouverture des écoles étaient fonction des spécificités locales, des moyens humains (professeurs, personnel municipal dont les animateurs et les ATSEM) et des possibilités physiques d’accueil dont elles disposent.

    A Bailly, une stratégie a été élaborée par étapes, afin d’organiser au mieux cette rentrée :

    • 7 enfants Baillacois étaient ainsi accueillis dans le cadre du « plan blanc » dans les structures mutualisant notre personnel avec celui de Noisy-le-Roi, pendant le confinement,
    • Puis 18 enfants en maternelle et 22 à l’école élémentaire, entre le 14 et le 29 mai. Les enfants admis étaient alors des enfants de personnels prioritaires selon une liste établie par l’Education Nationale (personnel soignant, aide sociale à l’enfance, pompes funèbres, transporteur, animation, enseignant, préfecture, la Poste…),
    • Ensuite, à compter du 2 juin, 62 places à l’école élémentaire permettant ainsi l’accueil de 97 enfants différents, et 29 places à l’école maternelle permettant l’accueil de 36 enfants différents. La liste des enfants admis intégrait alors toujours plus d’enfants, qu’ils soient « à besoin » ou de familles prioritaires, dans des conditions sanitaires respectueuses du protocole sanitaire transmis par le Ministère de l’Éducation Nationale le 3 mai. Les critères et modalités d’accueil de nouveaux enfants ont fait l’objet d’échanges entre Mme l’Inspectrice de l’Education Nationale, M. le Maire, le corps enseignant, l’UPEB et les services de la commune,
    • Enfin, à compter du lundi 15 juin, 33 places supplémentaires ont été ouvertes sur deux demies-journées à l’école élémentaire. Pour cela, la commune a mobilisé son équipe d’animation et mis en place des activités qui s’inscrivent dans le cadre du dispositif Sport-Santé-Culture-Civisme (2S2C). Les services de l’Académie ont validé toutes les propositions de la commune dans ce domaine. Les enfants qui restent chez eux continuent à bénéficier d’un enseignement à distance qui garantit la continuité pédagogique.

    Mardi 23 juin, la députée de la circonscription Mme Béatrice Piron et M. François Cormier Bouligeon, député chargé d’une mission sur le sujet des 2S2C, sont venus apprécier la qualité des activités mises en place par la commune sur le temps scolaire le temps de la crise sanitaire. Ces activités ont permis de soulager les enseignants présents et d’accueillir des enfants supplémentaires. Les députés ont remercié M. le Maire et ses services pour la mise en place de ce dispositif. 

    Les services périscolaires (accueils du matin et du soir, restauration scolaire) mis en place par la commune ont été maintenus pour les enfants accueillis à l’école, y compris sur le temps d’études surveillées qui n’est plus réalisé par les enseignants de l’école élémentaire dans ce contexte. Quant à l’accueil du mercredi, il a été élargi à compter du 10 juin à l’ensemble des enfants Baillacois.

    Sur le même sujet