Pour l’amour des mots

Pour l’amour des mots

Jean-Claude Mathern, scientifique dans l’âme, a d’abord consacré sa vie à l’aéronautique. Il forme des pilotes et mécaniciens d’avions du monde entier. En parallèle, il découvre le théâtre et suit ses premiers cours.
A 65 ans, à l’issue d’un stage d’été au Cours Florent, il intègre l’école et y effectue sa scolarité de 3 ans. Depuis, il joue régulièrement au théâtre et au cinéma.
Il est passionné de voitures anciennes qu’il restaure lui-même. Musicien, il joue de la clarinette et du concertina. Il a pratiqué les claquettes. Il a un partenariat avec la Fondation Raymond Devos.

« Pour l’amour des mots »

Un comédien déjanté vient pour dire des textes de Raymond Devos et jouer de la clarinette. Il est à la fois mathématicien, physicien, musicien et bricoleur. Pour ce spectacle il a réalisé divers accessoires.
Il raconte nombre d’aventures rocambolesques qu’il a lui-même vécues et qui sont celles imaginées par Raymond Devos. Pris par le récit de sa vie, il en oublie d’utiliser ses accessoires. Il s’en rend compte et les installe en expliquant comment il les a réalisés, à grand renfort de rappels de lois physico-mathématiques. En fait ce que joue cet homme, c’est à la fois sa propre vie et celle imaginée par Raymond Devos dans ses sketchs.