Modification n°2 du Plan Local d’Urbanisme : Enquête publique du 29 mars au 4 mai

    Modification n°2 du Plan Local d’Urbanisme : Enquête publique du 29 mars au 4 mai

    Nous modifions notre Plan Local d’Urbanisme pour préparer notre avenir.

    Les enjeux sont de taille : l’ouverture d’une station de tram-train dans le quartier de la Châtaigneraie induit déjà une pression immobilière qu’il convient de maîtriser et de canaliser.

    Des améliorations de notre Plan Local d’Urbanisme (PLU) nous paraissent aujourd’hui nécessaires pour garantir la réussite et la bonne intégration de ces évolutions, tout en préservant le cadre de vie de notre village.
    Pratiquement, le conseil municipal devra statuer sur 2 types d’évolutions différentes :

    1. La création possible d’un périmètre d’attente sur le secteur de la future station du Tram n° 13

    En effet, l’arrivée du tram en 2020 crée des opportunités foncières stratégiques. Nous tenons à nous assurer de la réalisation
    d’un projet global, correspondant aux besoins des habitants et tenant compte des infrastructures voisines (parc, halte ferroviaire,
    passage à niveau), de son environnement, de la circulation et du stationnement… Ce dispositif devrait nous le garantir. Il pourra être levé à tout moment par une nouvelle modification du PLU sur la base d’un projet satisfaisant ces exigences.

    2. Des améliorations du règlement
    Sur la seule zone UA :
    Article UA1 et UA2 : Modifications tenantcompte de l’instauration du périmètre d’attente.
    Article UA 6 et UA 7 : Apporter des précisions, en ce qui concerne les cours communes, pour lesquelles l’application du règlement
    est parfois difficile.
    Sur l’ensemble des zones U :
    Article 12 : Accroître les règles en matière de stationnement, pour les constructions neuves à usage d’habitation.
    En effet, aujourd’hui la règle génère un nombre de places de stationnement insuffisant dans le cadre de projets de construction de bâtiments collectifs d’autant que nous ne pouvons pas réglementairement exiger plus d’une place de stationnement par logement social. Aussi nous souhaitons, pour répondre aux besoins des habitants, nous mettre en conformité avec le PDUIF (Plan de Déplacement Urbain d’Île-de-France) : nous proposons d’augmenter le nombre d’emplacements de stationnement pour les constructions à usage d’habitation privées à 2 places par logement, comme nous l’avions fait pour le projet des Sentes de Bailly.
    Il sera aussi proposé de statuer sur le nombre de places exigées pour les résidences services dédiées aux seniors.
    Article 13 : Inscrire un pourcentage de pleine terre réduisant l’imperméabilisation des sols.
    Sur l’ensemble des zones U, A et N :
    Article 16 : préciser les règles en matière d’installation d’antennes de téléphonie mobile.

    Toutes ces propositions d’évolution seront précisées et soumises à votre avis lors d’une enquête publique. Le tribunal administratif a
    désigné un commissaire enquêteur. L’enquête publique aura lieu du 29 mars au 4 mai 2018 (cf.encart). Le dossier sera consultable en
    mairie aux jours et heures habituels d’ouverture, ainsi que sur le site internet de la ville.
    Nous vous remercions par avance de vos participations constructives car elles enrichissent et éclairent nos réflexions préalables au vote du conseil municipal.

    ENQUÊTE PUBLIQUE
    du jeudi 29 mars – 9h au vendredi 4 mai à 12h
    Permanences du commissaire enquêteur en mairie
    les 29 mars, 7 avril et 4 mai de 9h à 12h
    et le 18 avril de 14h à 17h