Bailly réussit

TRIBUNE : MARS 2024

 

TRIBUNE : Décembre 2023

CE N’EST PAS CELUI QUI BOIT QUI TRINQUE :

BONNE NOUVELLE, LE MAIRE A TROUVE 440 K€ POUR NOTRE BUDGET, MAUVAISE NOUVELLE, IL LES PREND DANS NOTRE POCHE.

Françoise Castanet Guyard

Nous faisons face à une forte augmentation des impôts locaux, alors que 76% des communes françaises ont choisi de les maintenir stables et 10% ont baissé leur taux.

2 RESPONSABLES :

  • L’État a revalorisé les bases, soit la valeur cadastrale locative des propriétés bâties et non bâties à l’échelle nationale. Indexée sur l’indice des prix à la consommation, elle augmente de 7,09% pour tous les propriétaires et la commune encaisse 170 K€ de plus.
  • Le Maire a transféré aux citoyens la charge de financer notre participation annuelle de 270 K€ au budget du SIBANO. Elle était jusque-là directement prélevée sur le budget propre de la commune.

Pour ce faire, le maire a créé une nouvelle taxe de 2,89% dite de « syndicat de communes »

Taxes foncières                      Commune       Syndicat de communes

Taxe 2022                              24,74%                       sans objet

Taxe 2023                              24,74%                       2,89%

Cette décision a fait l’objet d’une demande de prise en compte auprès du Sibano avant même d’avoir été votée en conseil municipal ! Depuis 3 ans à Bailly, ce que maire veut, ses conseillers doivent. Une fois encore, une consultation sur la plateforme citoyenne aurait été utile.

LES PAYEURS :

  • Nous tous.270 000€ de charges transférées et 170 000€ de taxes en plus : nous offrons donc 440 000€ à la ville.
  • Mais à quelles fins ? Financer les dépenses de fonctionnement qui explosent et à la marge des dépenses d’investissement ?

Nous sommes inquiets pour l’avenir. Il est bien beau de vouloir inaugurer du neuf, beaucoup de nos équipements sont anciens et ont besoin de travaux. Il nous parait prioritaire de les adapter aux nouvelles normes PMR et d’économie d’énergie.

Et quand demain le Sibano aura besoin de plus pour en faire de même, nous devrons remettre la main à la poche !

 

TRIBUNE : Juin 2023

L’argent des autres !
S. Bancal, F. Guyard, N. Martin, A. Rueche
et P. Boykin, pour Bailly Réussit

Voilà 3 ans que nous constatons une dérive des coûts de fonctionnement et un
entêtement obscur à vouloir investir dans des projets peu adaptés aux enjeux
de demain.
Concoctés dans l’entresoit du maire, ils reposent sur l’utilisation de nos
ressources mais sans notre consentement :
▶ Vente de plusieurs logements passerelles
▶ Fléchage de lourdes subventions vers
des projets sans pertinence
▶ Et le pompom : la création
d’une nouvelle taxe
Et oui, Le financier de la ville faisant fi des besoins des Baillacois, présente son budget comme le meilleur, ce que ne peuvent contrôler ses collègues conseillers qu’il qualifie de néophytes, et ne trouve rien de mieux pour équilibrer ce budget que la création d’un nouvel impôt : la taxe Sibano ! Pourquoi taxer les habitants et vendre une partie du patrimoine communal si la gestion est si saine ? Les chiffres parlent d’eux-mêmes et certains témoignent d’une hausse programmée à 3 chiffres :
Budget de fonctionnement 2023 + 25% / dépenses effectuées en 2022 :
Augmentation de la taxe foncière approuvée par l’équipe majoritaire + 20 %
Fêtes et cérémonie + 275 %
Hausse frais acte + 159 % dont 10 000 € frais d’avocats pour répondre à nos simples demandes de respect de la loi ! quel témoignage d’incompétence !
Entretien voirie bâtiment terrain + 106 %
Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des Baillacois : oui nous voulons bien payer des impôts : nous nous réjouissons par exemple d’avoir obtenu gain de cause en ce qui concerne la maison médicale. Le logement ne sera pas vendu et le cabinet agrandi. Mais réaliser une halle inutile pour laisser une trace du mandat sans recourrir à une consultation réelle, Non ! Nous sommes au XXIe siècle et les citoyens attendent mieux que des promesses de campagne non tenues.