Oui ! Bailly a un club de Rugby !

    Oui ! Bailly a un club de Rugby !

    Même si ses terrains sont à La Celle Saint Cloud et au Chesnay, pour le moment, une bonne trentaine de licenciés du RCC78, viennent de nos communes Bailly-Noisy avec un engagement certain. Et l’engagement est une des valeurs cardinales de ce sport.

    Au-delà du simple cadre sportif, votre club local, le RCC78, se revendique comme une association citoyenne avec son pôle Rugby Civique et bientôt l’officialisation de son premier ambassadeur scolaire qui sera une ambassadrice !


    Le projet de votre Club local de Rugby :

    1. Permettre à tous et toutes de découvrir & pratiquer le rugby dans le plaisir et la sérénité*.
    2. Développer notre pole Rugby Civique, mettre le ballon ovale dans le plus grand nombre de mains pour passer ses valeurs, d’engagement, de respect, de solidarité, de convivialité, d’inclusion
    3. Créer & développer les relations avec les établissements scolaires et universitaire de notre zone pour leur permettre d’intégrer les valeurs du rugby à leurs projets pédagogiques.
    4. Féminiser les activités et le club avant de pouvoir ouvrir sur le rugby santé et handicap.

    * Même en cette période où presque toutes les activités sont stoppées, nous nous démenons chaque semaine pour permettre au plus grand nombre de venir se défouler sans contact, en plein air en occupant toutes les « fenêtres » utilisables.


    Pourquoi le rugby alors qu’il porte en lui les valeurs combativité, de solidarité de respect, est il moins populaire que d’autres sports ?

    Parce que ces règles nombreuses peuvent le rendre complexe aux profanes et qu’à haut niveau ce qui peut être perçu de ce sport de combat collectif peut faire peur aux mamans.

    Alors voici 3 arguments pour rassurer et convaincre :

    1. Dans les premières années l’apprentissage est basé sur le rugby de mouvement et d’évitement (sans contact). Les règles sont justement multipliées, surtout en amateurs, pour protéger les joueurs.
    2. La complexité des règles impose aux rugbymen-women de respecter les interprétations obligatoires que peut en faire l’arbitre.  C’est comme cela qu’un international acceptera sans mot-dire d’être expulsé 10 minutes pour un croc en jambe que la vidéo peut montrer involontaire, accidentel.  Au rugby pour pouvoir jouer sereinement, en sécurité, les 30 joueurs sur terrain savent que sans arbitre ils ne pourraient pas pratiquer leur activité. Le Respect du « directeur de jeux » est aussi prégnant que celui de soi-même, de ses partenaires et de l’adversaire.
      N’est-ce pas là une merveilleuse école de la vie ?
    3. Faisons un tout petit peu de sociologie du rugby. Il y a la légende de Webb Ellis. Laissons de côté le mythe. Dans la réalité c’est le moins illustre collégien Jem Mackie qui a transgressé les règles du football en portant à la main le ballon derrière la ligne.  Et c’est le directeur du College Sir Thomas ARNOLD qui avec l’humour et le flegme britannique a dit «good try ». Dans cette ville sans « grandes Public Schools », RUGBY comptait plus de petits voyous que de jeunes Lords. C’est dans ce contexte que Sir Thomas ARNOLD a inventé ce jeu un peu fou qui devait canaliser les énergies populaires de son environnement. Il a créé ce sport collectif où pour avancer l’affrontement comme l’évitement son possibles, mais surtout avec une spécificité bien particulière

    Au rugby pour avancer ensemble, nous passons le ballon en arrière. Il fallait l’inventer ….

    C’est bien cette règle fondamentale qui rend les valeurs, de solidarité, de courage, d’engagement, de complémentarité, de respect et d’intelligence collective, intrinsèque à notre sport :

     

    « Au rugby quand tu as fait la passe, si veux pouvoir retoucher le ballon, tu dois te remettre à disposition de son porteur en te positionnant en soutien derrière lui. Symboliquement c’est puissant !

     

    La première conséquence, est que, quand tu as le ballon… tu es le roi du monde… c’est toi qui décides si tu vas affronter, ou éviter l’adversaire. Comme dans tous les sports l’intelligence veut que tu choisisses la situation où le déséquilibre est en ta faveur ou celle de ton équipe.

     

    Au rugby, quand tu es le roi du monde, si tu choisis l’affrontement, tu apprécieras la solidarité. Au fil des matchs tu vas aussi comprendre que tu finis toujours par tomber sur plus fort que toi et te faire battre à plate couture par des « gringalets » qui te débordent avec vivacité, intelligence, évitement et vitesse…

    Au rugby comme dans la vie tu réalises l’importance de l’intelligence collective et de l’adaptabilité aux situations.  Et là, pour avoir une équipe en capacité de produire un rugby complet, capable de s’adapter, il te faut une équipe éclectique où les différences vont être une richesse

    Au rugby tout le monde a sa place. Tout le monde pourra trouver un poste un rôle où sera valorisée sa spécificité. « Le petit gros », « la grande asperge », le malin, le « balourd », le vif, le rapide, le puissant, le filou sera fortement apprécié. Chacun peut se sentir utile, être fier de ce qu’il est et fait. Rapidement, tu comprends que ces différences te sont utiles, nécessaires. Tu fais plus que respecter la différence, tu l’aimes, tu la recherches, tu la respectes !

    Pour personne mieux qu’un-e rugbyman-woman, la phrase de Saint Exupéry est immanente en toi :

    « SI TU DIFFERES DE MOI MON FRERE, LOIN DE ME LESER, TU M’ENRICHIS »

    « Le rugby c’est la plus belle école de la vie, c’est cette école qui m’a appris à faire la différence » me disait un ami centralien qui occupait d’énormes fonctions d’une société du CAC40.

    Je suis Baillacois depuis 20 ans. Après avoir pratiqué, hand-ball, basket, tennis, judo, natation, ski, voile, au retour d’expatriation ma maman a enfin consenti à ce que je puisse jouer au rugby pour pouvoir, m’intégrer plus facilement. Après des phases finales, des sélections, j’ai fait partie des 3 juniors surclassés pour renforcer l’équipe première d’Aix -les-bains. La vie m’a amené en région parisienne ou j’ai eu la chance de jouer dans l’élite de l’époque. Je dis, la chance parce-que je n’ai jamais eu la prétention d’être un grand joueur. J’étais là, toujours là, toujours prêt à donner. J’ai eu la chance de côtoyer des esprits brillants qui jouaient merveilleusement bien avec une grande intelligence et qui faisaient fabuleusement la fête. Joueur courageux, pugnace, solide, présent, j’ai grandi au PUC dans le plaisir. Totalement amateur, j’ai eu la chance de faire le tour du monde, de participer à plusieurs tournés, de jouer à Eden-Park de côtoyer, jouer avec ou contre des grands du rugby. Certains étaient ou sont devenus patrons de sociétés du cac40 d’autres, toubibs, avocats cuisiniers, cinéastes ou consultants. Tous nous gardons des liens indéfectibles forts et mêmes tendres avec l’âge !

    Et c’est là l’essentiel que je veuille transmettre, en tant que co-président du RCC78 :  ce qui reste au bout du bout … Ces liens indéfectibles que connaissent tous les rugbymen qui ont un peu vécu, donné d’eux-mêmes à un club et sur les terrains.

     

    Elle est là, la dernière belle passe que je veux réussir. Aider les futures générations à se forger de belles histoires personnelles. Être derrière eux pour les aider à surmonter les surprises que la vie peut nous réserver comme le rebond capricieux du ballon ovale. Les aider à apprendre à se surpasser, pour eux-mêmes, pour les autres. Les aider à apprendre à verbaliser ce qu’on a sur le cœur. Car au rugby même la 3eme mi-temps à une fonction importante, on y prend l’habitude de se dire les choses, d’accepter qu’on nous les dise, d’encaisser, de dépasser le sujet pour mieux progresser ensuite.

    C’est ce ballon que je veux passer en arrière ….

     

    Parents, grands-parents, enfants, jeunes, garçons filles… Vous me rejoignez ?

     

    Accompagnons nos jeunes à découvrir que l’équilibre, la plénitude, s’acquièrent souvent avec le sens de l’effort et l’âpreté de combat sur soi-même….

    Eric MORELL

    Co-Président RCC78

     

    Association Rugby Cellois Chesnaysien 78

    Site internet : https://www.rcc78.com/

    Tél. : 06 60 43 89 99

    Courriel : contact@rcc78.com

    Adresse : Stade L.R. Duchesne, 51 av Maurice de Hirsch, 78170 La Celle Saint-Cloud