Attention aux escrocs galants de Versailles et du Chesnay

    Attention aux escrocs galants de Versailles et du Chesnay

    Des escrocs à la galanterie et à la connaissance s’en prennent aux personnes âgées du Chesnay et de Versailles. Chaque jour, une plainte est déposée.

    Le Chesnay, le quartier Notre-Dame de Versailles ou encore Saint-Germain-en-Laye. Ces communes des Yvelines sont actuellement le terrain de jeu d’escrocs et arnaqueurs d’un genre très particulier.

    Leurs victimes demeurent les personnes âgées, plus vulnérables.

     » On appelle cela l’escroquerie à la connaissance. Elle est généralement pratiquée sur la voie publique, indique la Direction départementale de la sécurité publique. L’escroc se montre courtois et élégant. Il aborde la personne âgée en voiture et se fait passer pour un ancien commerçant du quartier (ancien boucher…) ou un ancien proche d’un membre de la famille. »

    L’appât étant lancé, le malfrat affirme bien se souvenir d’une personne de son entourage et la rechercher depuis longtemps. Parfois, il demande tout simplement son chemin.

    De la camelote vendue à prix d’or

    Une fois que la victime se sent en confiance, l’homme annonce s’être reconverti dans la vente de produits de grandes marques. Cela lui permet de passer à l’étape suivante de son plan.

     » Il propose alors à la vente des objets, vêtements ou bijoux pour s’en débarrasser ou par besoin d’argent. Le prix de vente est toujours excessif alors qu’en réalité, il ne s’agit que de camelote. »

    Serviable, l’escroc se propose même d’escorter la personne jusqu’au distributeur automatique de billets.

    Galant jusqu’au bout

    Galant jusqu’au bout, il raccompagne même la victime jusqu’à son domicile ou à son prochain rendez-vous. De quoi gagner définitivement la confiance et endormir la méfiance.
    À ce jour, les forces de l’ordre enregistreraient pratiquement une plainte chaque jour.

    Pour se prémunir, la police recommande :

    • de ne pas se laisser distraire par des inconnus,
    • de rester vigilant sur la réelle identité de son correspondant,
    • de ne confier ni argent, ni pièce d’identité à un inconnu,
    • de ne jamais communiquer ses coordonnées à un inconnu,
    • de garder à l’esprit que les trop bonnes affaires n’existent pas,
    • et surtout, de faire appel au 17 en cas de doute. De jour, comme de nuit.