GARDE DES ENFANTS DES PERSONNELS INDISPENSABLES A LA GESTION DE LA CRISE SANITAIRE

    GARDE DES ENFANTS DES PERSONNELS INDISPENSABLES A LA GESTION DE LA CRISE SANITAIRE

    Les municipalités – concertées avec l’Inspection de l’Education Nationale pleinement mobilisée – mettent en place un mode de garde (7h45-18h45) des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire. Pour d’évidentes raisons d’optimisation de ces accueils, ils sont regroupés sur la commune de Noisy-le-Roi.

    Mais le personnel baillacois, aussi bien des enseignants que des animateurs, sont également mobilisés et prêtent main forte à leurs collègues noiséens.

    Les parents concernés devront impérativement prévoir un panier repas pour le midi et un goûter.

    • Les enfants inscrits à l’école maternelle seront à déposer :

    École Jean de La Fontaine (Directrice : Sonia Pardessus)

    2 rue Jacques Bossuet – 78590 Noisy-le-Roi – Courriel : 0783439p@ac-versailles.fr – Tél. : 01 34 62 50 98

    • Les enfants inscrits à l’école élémentaire seront à déposer :

    École Jules Verne (Directrice Nathalie Tartrat)

    4 rue Jacques Bossuet – 78590 Noisy-le-Roi – Courriel : 0780608m@ac-versailles.fr – Tél. : 01 34 62 64 20

    • ou à partir de 7h45, à l’accueil de loisirs situé : 8 rue Jacques Bossuet – 78590 Noisy-le-Roi – Courriel : centredeloisirs@noisyleroi.fr (Tél. : 01 34 62 55 25). Un accueil du soir est prévu jusqu’à 18h45.

    NB : Directive de l’Education Nationale : Inutile de contacter la mairie de Bailly, les services Education/Enfance et les directrices des écoles baillacoises, qui ne pourront pas faire les intermédiaires, mais contacter directement les écoles noiséennes.

    Pour en savoir plus :

    1 – Annonce du Président de la République sur la fermeture des écoles

    Le Président de la République a annoncé le 12 mars 2020 que « dès lundi et jusqu’à nouvel ordre, les crèches, les écoles, les collèges, les lycées et universités seront fermés […]. Un service de garde sera mis en place région par région, nous trouverons les bonnes solutions pour qu’en effet, les personnels qui sont indispensables à la gestion de la crise sanitaire puissent faire garder leurs enfants et continuer d’aller au travail pour vous protéger et vous soigner».

     

    2 – Liste des catégories des professionnels concernés

    • tout personnel travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, SSR, HAD, centres de santé …
    • tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, EHPAD, USLD, foyers autonomie, IME, MAS, FAM, SSIAD …
    • les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées…
    • les personnels chargés de la gestion de l’épidémie des agences régionales de santé (ARS) des préfectures et ceux affectés à l’équipe nationale de gestion de la crise.
    • à compter du 30 mars, les enfants des agents participant aux forces de sécurité intérieure (gendarmes, personnels de la police nationale et municipale, sapeurs-pompiers professionnels, personnels pénitenciers, personnels des préfectures indispensables à la gestion de la crise) sont eux aussi accueillis.

    Cette liste pourra être réévaluée en fonction d’un travail fin d’identification des fonctions indispensables.

     

    3 – Modalités de prise en charge des enfants par l’Education nationale
    Le ministère de l’Education nationale accueillera les enfants des professionnels qui n’ont pas d’autre solution de garde scolarisés à l’école maternelle, primaire et au collège dans les lieux de scolarisation habituels.

    Ces modalités pourront être adaptées par la suite par les recteurs, en lien avec les ARS, de manière à favoriser la cohérence pédagogique des groupes d’élèves (qui ne devront pas dépasser 8 à 10 élèves par classe).

    Les parents et les enfants seront accueillis dès lors qu’ils présenteront la carte professionnelle de santé (CPS), une fiche de paye avec mention de l’établissement employeur, une carte professionnelle ou, à défaut, tout document attestant qu’ils appartiennent aux catégories de personnels éligibles à ce dispositif.

    S’agissant des personnels assurant la gestion de crise dans les ARS, il conviendra de présenter une attestation de l’ARS.

    Toute piste complémentaire sur des aides/gardes d’enfants à domicile pourra être envisagée localement sous l’égide des Préfets (ex. plateformes offre/demande).