Grève à la RATP : quelles alternatives au métro et au RER pour se déplacer ?

    Grève à la RATP : quelles alternatives au métro et au RER pour se déplacer ?

    Les déplacements seront compliqués vendredi 13 septembre en Ile-de-France. On vous donne les solutions de remplacement et les promotions déployées côté VTC et véhicules en libre-service.

    C’est du jamais-vu depuis 2007. La grève à la RATP contre la réforme des retraites s’annonce très suivie ce vendredi. De nombreuses lignes de métro et de RER seront fermées ou tourneront au ralenti. Au point que la RATP conseille aux usagers de reporter leurs déplacements et de privilégier le télétravail. Malgré tout, certains n’ont pas le choix, ils doivent se rendre à une réunion très importante ou un rendez-vous médical pris de longue date.

    Solutions à partir de BAILLY :

    Le covoiturage urbain. Klaxit, Citygo, Karos, Ouihop, Covivo, BlaBlaLines, Covoit’ici… Les applis de covoiturage urbain sont nombreuses en Ile-de-France. Le principe est simple : on s’inscrit en ligne et on se met en lien avec des conducteurs. Avec un peu de chance, un trajet coïncide avec vos besoins. Klaxit, spécialisé dans les trajets domicile-travail, assurent la gratuité des voyages vendredi, avec une rémunération de 4€ minimum pour les conducteurs.

    Les taxis et VTC. Ils seront fortement sollicités vendredi. Les jours de grève, l’activité des taxis et VTC augmentent d’environ 20 %. Mieux vaut s’y prendre très à l’avance pour commander une course. Et les tarifs seront ajustés en fonction de la demande. A noter que Kapten (ex-Chauffeur Privé) et la RATP proposent 20 % de réduction vendredi avec le code promo «RATP5 ».

     

    Solutions supplémentaires quand vous arrivez à Paris (par la SNCF par exemple) :

    Le vélo. C’est le mode de déplacement le plus rapide en milieu urbain. Un cycliste non-sportif peut aisément parcourir 8 km en une demi-heure. Si votre vieux vélo n’est pas en état de rouler, vous pouvez louer un Vélib’ (mécanique ou électrique) sur l’une des 1300 stations présentes dans une cinquantaine de communes.

    Dans Paris, les vélos Jump (Uber), Oribiky (électriques), Mobike et Donkey Republic peuvent rendre service. A noter : Jump et la RATP offrent deux trajets de 15 minutes à vélo électrique ou trottinette avec le code promo « RATP5 » à entrer dans l’appli Uber.

    Les scooters et voitures partagés. Cityscoot -qui compte la RATP parmi ses actionnaires- offre 30 minutes de crédit gratuit vendredi à tous les utilisateurs avec le code promo « RATP-1 ». Cityscoot opère 3800 scooters électriques à Paris et dans une quinzaine de communes de petite couronne. Son concurrent COUP met à disposition 1700 engins. Les nouveaux inscrits auront le droit à 30 minutes gratuites avec le code «PASLETIME ».

    Du côté des voitures électriques, les opérateurs Free2Move, Moov’in Paris et Car2Go sont accessibles dans Paris. Pour des locations de plus longue durée, les opérateurs Ubeeqo, Communauto, Drivy ou OuiCar offrent des formules adaptées.

    Les trottinettes électriques. Les trottinettes électriques en libre-service représentent un moyen de déplacement prisé pour des distances d’environ 3 km en moyenne. Plusieurs opérateurs profitent de l’absence de métros pour lancer des promotions. Dott offre 3,80€ de crédit avec le code « ALLERRETOUR ». Voi et Bird annulent les frais de déverrouillage (1€) sur chaque course, toute la journée vendredi.

    La marche à pied. La marche à pied reste le plus sûr moyen de se déplacer, en général à 5 km/h. En organisant son emploi du temps, une marche de 30 ou 45 minutes n’est pas insurmontable. D’autant que la météo s’annonce très clémente vendredi en Ile-de-France.

    ALAIN LOPPINET MAIRE ADJOINT AUX TRANSPORTS