Plan Vigipirate – Urgence attentat

    Plan Vigipirate – Urgence attentat

    Suite à l’attentat terroriste du jeudi 29 octobre à Nice, le premier ministre, Jean Castex, a annoncé à l’Assemblée nationale avoir porté le plan Vigipirate au niveau « urgence attentat » sur l’ensemble du territoire national.

    Il s’agit du niveau le plus élevé de ce plan, qui en comprend trois. Le niveau « urgence attentat » est prévu pour être mis en place à la suite immédiate d’un attentat ou si un groupe terroriste identifié et non localisé entre en action.

    « Il est mis en place en principe pour une durée limitée, le temps de la gestion de crise. Il permet notamment d’assurer la mobilisation exceptionnelle de moyens, mais aussi de diffuser des informations susceptibles de protéger les citoyens », précise le site Internet du gouvernement.

    Plus d’informations sur gouvernement.fr/Vigipirate